RSS

Archives de Tag: Festival

Festival Violons, Chants du Monde à Calais

Cette semaine se déroule sur le territoire de la communauté d’agglomération du Calaisis la première édition du festival « Violons, Chants du monde  ».

À l’origine de ce festival, deux hommes, deux Calaisiens, deux musiciens, liés par une très longue et solide amitié. D’un côté, Jean-Robert Lay, trompettiste, chef d’orchestre, et codirecteur du conservatoire à rayonnement départemental de Calais. De l’autre, Didier Lockwood, l’un des violonistes aujourd’hui les plus célèbres au monde qui, depuis ses débuts au sein du groupe Magma en 1974, ne cesse de promouvoir sur toutes les scènes de la planète les joies du violon jazz.

La programmation du festival est dense et diversifiée. Sur la place d’Armes de Calais sera installé le Magic Mirrors. Des concerts passionnants s’y annoncent, avec des musiques trad’ou de traverses : des saveurs d’Irlande (Irish Quarter, Dervish), des pays de l’Est (Trio Tzane, Trio Elbasan, Violons Barbares, Tchaas) ou d’Orient et de Méditerranée (Duo Yacoub/Saglio, duo Gosh/Chaterjee)… Il faudra quitter Calais pour goûter à d’autres spectacles : signalons le magnifique trio « La Soustraction des Fleurs » de Jean-François Vrod, à Marck le duo Stalanovski/Jbanov (violon-accordéon) à l’église de Coquelles, ou un peu d’humour avec Mon violon s’appelle Raymond, un spectacle virtuose et rigolard à la salle des fêtes de Sangatte.

Enfin, la jeunesse et le monde amateur auront leur place : les élèves du conservatoire et ceux des écoles (dans le cadre de contrats locaux d’éducation artistique) ont une place à part entière dans la programmation, tout comme les candidats au premier concours Stéphane Grappelli, chargé de découvrir les grands violonistes de demain.

Jordan

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 27 mai 2011 dans Violon

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Un Violon sur le Sable

L’orchestre du premier Violon sur le Sable était constitué… d’un seul violoniste de l’Opéra de Paris accompagné d’une bande son, déjà sur la plage de Royan – L’un des plus beaux sites de la Côte Atlantique. L’année suivante ce fut un quatuor, puis les années suivantes, un orchestre de chambre se transformant par la suite en un ensemble d’une vingtaine de musiciens avec un chef.

Autre étape, le passage à l’orchestre symphonique (55 membres) toujours pour un concert unique. Enfin, aidé par la Ville de Royan et le Conseil Général de la Charente Maritime sous le label « festival Sites en Scène », en 1999, le VIOLON SUR LE SABLE pris son envol en proposant trois concerts différents espacés sur une semaine, toujours avec une formation d’une soixantaine de musiciens.

Aujourd’hui c’est un magnifique Orchestre de 85 musiciens classiques, sous la direction de Jérôme PILLEMENT, auquel se joignent chaque soir divers solistes, qui illumine la grande Plage de Royan.

Royan : Station balnéaire très prisée de la côte Atlantique, possède des atouts géographiques et climatiques exceptionnels. Une magnifique étendue de sable bordée de dunes longe tout le flanc ouest de la ville. La Plage de la Grande Conche à Royan, petit coin de paradis, s’étend sur 2 650 m de sable en anse orientée plein sud, une rareté sur cette côte atlantique, et s’élance de la nouvelle jetée du port de plaisance jusqu’aux rochers de Vallières sur la commune de Saint-Georges-de-Didonne, narguant et alléchant de ses clapots le patrimoine architectural.

La plus grande réussite du Violon sur le Sable : son public. A chaque concert, plus de 40 000 spectateurs, mélomanes ou novices, petit ou grand, plongent dans un profond respect et une grande émotion, séduits aussi par le répertoire composé d’extraits des plus grandes oeuvres telle une véritable compilation classique.

Les 25, 27 et 29 juillet 2011

Jérémy DRAPPIER

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mai 2011 dans Violon

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :